Zestons !

Le jour ou j’ai écrit la recette du cake à la framboise et aux zestes de pamplemousse pour mon livre « Tout le monde aime mes cakes sans gluten » j’avais noté dans mon carnet à idées: « pense à rédiger un article sur comment faire des zestes ».

Puis, j’ai commencé à cogiter: « un article sur les zestes, pour quoi faire?  TOUT LE MONDE sait prélever des zestes! »

Quand je commence à réfléchir comme ça, « tout le monde connait, tout le monde sait... », je pense à mon frère (désolée Guillaume, je balance). Oui, celui-là même qui avait voulu faire ma tarte à la tomate mais qui après avoir fait cuire la pâte à blanc, n’avait pas enlevé les haricots secs qui servaient à éviter que la pâte ne gonfle, parce que … je ne l’avais pas noté dans la recette, bref…

Parlons zestes!

Mettez quelques zestes dans un plat, et vous le transcendez! C’est magique.

Mais pour que la magie opère à fond, il vaut mieux utiliser le bon ustensile.

Si je veux juste retrouver le goût délicat du citron sans retrouver des morceaux d’écorces, j’utilise la râpe. La râpe c’est génial, ça sert à plein d’autres choses en cuisine, c’est pas cher, c’est basique, ça ne tombe jamais en panne.

râpe en inox 4 faces

Avec ma râpe 4 faces j’obtiens presque une purée d’écorce avec une face, et avec l’autre, des zestes courts et fins.

Les deux autres faces servent à râper par exemple du fromage, couper des carottes en rondelles… C’est l’ustensile multi fonctions pas cher, solide et facile à nettoyer.

râpe simple

Plus basique, encore moins chère et moins encombrante que la 4 face: la râpe simple. Avec elle j’obtiens des zestes fins. Un coup sous le robinet et hop! elle est prête à retourner dans son tiroir.

le zesteur

Pour faire de fins filaments, le top, du top, c’est le zesteur.

On retrouve alors les écorces fines de l’agrumes mais leur goût et leur texture restent très délicats.

On me demande toujours, c’est quoi ce truc?

C’est vrai que c’est un peu bizarre comme ustensile, avec ses 4 petits ronds au bout, on se demande bien ce que l’on va en faire mais, croyez-moi, c’est super pratique.

Selon les marques, il peut coûter quelques euros, ou beaucoup plus. A vous de décider. Le mien m’a coûté une poignée d’euros de francs, et je l’ai depuis trèèès longtemps.

canneleur

Le petit cran situé sur le coté du zesteur s’utilise pour canneler les citrons et prélever des rubans d’écorces d’1/2 cm maxi.

Je l’utilise beaucoup pour la déco finale des plats. Selon la régularité de l’écorce, j’arrive à en prélever des rubans des plus ou moins longs.

l'économe

Avec mon économe, je prélève des bandes larges et plus ou moins longues, selon la régularité de l’écorce de l’agrume.

L’avantage par rapport au couteau, c’est que je ne prends que l’écorce et pas la chair blanche qui se trouve juste dessous, qui elle donne un goût amer aux plats.

Quand je veux juste laisser infuser l’écorce dans un plat pendant sa cuisson, l’esthétique n’est pas importante. Je laisse les bandes telles quelles. Si je veux les proposer dans le plat, et que je veux que ce soit clean, je les égalise avec un couteau.

l'économe bague

J’ai aussi un économe-bague, il s’enfile comme une bague mais je ne l’utilise pas beaucoup, question d’habitude peut-être? Je l’avais acheté pour que mes filles puissent m’aider à éplucher les carottes, courgettes etc…

Un petit conseil pour terminer: l’écorce d’agrume s’enlève mal une fois sèche. Donc, je n’oublie plus jamais de passer mes ustensiles sous un jet d’eau dès que je les ai utilisés. Surtout la râpe très fine, elle peut être super galère à nettoyer.

Si vous aimez le citron, mon livre, mes 100 recettes de citron contient 59 recettes sans gluten.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire