La tarte conversation de Mercotte version « sans gluten » – Le Meilleur Pâtissier de M6

Tarte conversation de Mercotte

Barcelone,  le 12 décembre 2012 – 0h14.

J’éteins mon IPAD et l’application de M6. Je m’attarde sur la sensation délicieuse du baba au rhum de Thomas.

Le 4ème épisode de l’émission Le meilleur pâtissier m’a réveillé les papilles.

Je cherche la recette sur le site, 200G de farine de blé… ouch, j’ai déjà la nausée. Je vais me coucher.

0h34 – je cherche à m’endormir, mais, la tarte conversation de Mercotte du 1er épisode de l’émission avait l’air exquise aussi… hum…, faire une pâte feuilletée, sans gluten… Finalement, elle doit trop faire grossir cette tarte conversation. Je m’endors, sur ma bonne résolution. Non, je n’y goûterai pas. OFF.

Avinguda diagonal – Barcelone – le 12 décembre 2012 – 10h AM

J’ai 1 heure 40 devant moi, je vais voir un peu à quoi ressemble L’Illa, cette galerie marchande très fréquentée des barcelonais.

Entrer la dedans c’est comme entrer dans une cathédrale, en plus bruyant. On est en Espagne. Les bars tapas sont pleins, c’est sympa, convivial, cool, c’est l’heure du goûter du matin.

Tiens, voilà le premier magasin de surgelés que je croise, façon Picard. La sirena a un rayon sans gluten, j’aime bien l’Espagne aussi pour ça. Il y a des produits sans gluten partout.

Est-ce le fait d’un esprit malin qui teste mes bonnes résolutions de la veille, ou d’une main divine qui me dit « Nathalie, tu dois faire la tarte conversation de Mercotte« 

5 mn plus tard, je repars avec 5 pâtes feuilletées de la marque Schär, connue des allergiques au gluten, 3€95 la pâte feuilletée de 250 g.

pâte feuilletée de Schär

14h – j’imprime la recette sur le site de Mercotte, j’étudie mon challenge. Avec mon alliée surgelée, il est prenable.

14h07 – je me lance, fébrile, j’ai peur de me louper. La pâtisserie c’est pas mon truc.

14h07 et 30 s – je mets mon four à préchauffer à 180°C (th.6), c’est pas un foudre de guerre.

14h10 – La recette est assez simple, bien expliquée. J’ai besoin d’un rouleau à pâtisserie et un cercle à tarte. Yes, yes, yes ! J’ai tout ça!

14h12 – où est-ce que j’ai bien pu les ranger?

14h15 – meeeeerde où est-ce que j’ai bien pu mettre ce foutu rouleau à pâtisserie…et mon cercle … il est où!

14h20 – scheiss !  Voilà que je me mets à parler allemand, c’est pas bon signe… je ne me souviens pas avoir déballé mon carton à pâtisserie au moment du déménagement.  Mauvais alignement des planètes…C’est un coup des mayas. On est le 12.12.12

14h30 – Je rebondis. Nathalie, tu as tes petits cercles à pâtisserie. Tu feras plusieurs petites tartes conversation qui commèreront dans ton four, comme des bourgeoises du 18ème siècle dans leur salon, à l’heure du thé.

14h32 – Je déroule la première pâte feuilletée. Elle est beaucoup plus blanche qu’une pâte avec du gluten. En plus elle est rectangulaire et, schit!, elle se fissure. Je cautérise. J’appuie sur les brèches, je pince.

J’entends Mercotte qui me dit: la pâte doit faire 2 mm d’épaisseur. La mienne fait bien 3 mm. Je suis à 1 mm du succès. Sans rouleau à pâtisserie, ma pâte feuilletée sera moins fine, tant pis. Je prends le risque.

Schär pâte feuilletée déroulée

14h36Je prépare la crème d’amande. J’ai bien retenu les conseils de l’émission: ne pas fouetter, ne pas faire rentrer d’air. Pourtant, bon sang que c’est tentant. Je mélange avec ma maryse. Oui mais, avec mon Kitchenaid, ce serait pareil, plus facile, plus rapide et moins fatigant. Je verse dans le bol, j’installe la pale et pas le fouet pour  ne pas faire rentrer trop d’air, sinon, à la cuisson la crème montera, comme un soufflet. Je sais Mercotte. J’ai compris.

14h42 – je verse l’un après l’autre les ingrédients dans le bol pour préparer la crème d’amande. Beurre, sucre, poudre d’amande, un oeuf, la crème, le rhum. Pour les zestes, je prends ma râpe, le goût de l’orange sera plus subtil s’ils sont en purée et pas en filaments.

Pendant que mon robot mélange, je me lance dans le fonçage des petits cercles. Je n’oublie pas de les beurrer. J’attrape un bol de petit déjeuner pour découper des disques de pâte plus large que les cercles. La pâte pourra dépasser autour, comme à la TV.

14h47 – la crème d’amande est terminée. Je commence à foncer mes moules. Pas évident avec une pâte aussi épaisse et des cercles si petits. Je laisse dépasser les rebords de la pâte. Yeah!

14h52 – A l’aide d’une petite cuillère, je remplis les tartelettes à moitié avec la pâte d’amande. C’est de la micro chirurgie tellement mes cercles sont petits. Il me reste la moitié de la crème d’amande. Normal, je ne fais que quatre tartelettes.

14h56 – Je déroule la seconde pâte feuilletée. J’en ai besoin pour découper 4 autres disques, légèrement plus petits que les moules. Elle se fissure tout autant que la première. Chirurgie.

Je prends un cercle identique à ceux  que j’utilise pour faire mes tartelettes. Je découpe 4 disques de pâte, en découpant à l’intérieur du cercle. Ils seront légèrement plus petit que le moule.

14h58 – je pose un disque sur chaque crème d’amande. Et …  j’oublie de mouiller au pinceau les bords de la pâte. C’est dingue comme en pâtisserie, le moindre nano oubli peut avoir comme conséquences.

14h57 – il faudrait que je passe le rouleau à pâtisserie sur chaque tartelette pour souder les deux pâtes et découper l’excédent. Je me sens des ailes tellement je me trouve astucieuse. J’attrape une cuillère en bois. J’utilise le manche comme rouleau à pâtisserie…ouais…bof. Le côté cuillère est plus large que la hauteur de mes tartellettes, et il m’empêche de bien faire rouler le manche sur le dessus de mes tartes. Bref. Je fini de souder avec mes doigts.

15h01 – Comme mon tapis à pâtisserie en silicone est quelque part avec le rouleau et tout le reste,  je place mes tartelettes sur ma plaque à pâtisserie que j’ai recouverte de papier sulfurisé. J’ai pas confiance dans ce papier sulfurisé. Il est fin et une fois qu’il est passé par l’étape cuisson dans le four, il devient friable, quand il ne colle pas à ma préparation (voir ici). Je n’ai rien d’autre, je fais avec.

Peut-être que je devrais le beurrer? Ca ne doit pas être une bonne idée. Je m’abstiens. Good point Nathalie, tu ne le sais pas encore, mais tu remercieras ton ange gardien pâtissier dans 50 mn.

15h03 – je dois mettre mes tartelettes dans le frigo, et il est plein…je vous épargne l’étape rangement du frigo, même si une bonne organisation et anticipation ça compte en pâtisserie. J’y mets les tartelettes royalement déposées sur leur plaque.

15h03 et 10 s – J’ai un doute – est-ce que c’est une bonne idée de mettre la plaque aussi?  Peut-être que si ma plaque est trop froide, une fois dans le four ça va modifier mes temps de cuisson, le dessous de mes tartelettes ne sera pas assez cuit et…et…et … je vais me retrouver en épreuve carte blanche.

Noooon, pas l’épreuve carte blanche!!!!! Ok, ça va, j’arrête d’être moqueuse. Pour les candidats, ce devait être une sacré pression.

15h06 - je prépare le glaçage royale.

Facile. Il faut 15 g de farine. No gluten, donc, no farine de blé. Je fais simple et je les substitue par 15 g de farine de riz. J’ajoute le sucre glace (clic ici), le blanc d’oeuf, je jette le jaune.

buzzer – boooong – erreur Nathalie, tu aurais dû mieux lire le reste de la recette et là, tu saurais que dans quelques minutes que tu en auras besoin pour dorer les bandelettes.

Je mélange et j’obtiens une boule qui a la même consistance que la pâte péteuse de ma fille. Ca doit venir de l’oeuf qui sort direct du frigo. J’ajoute un peu de jus de citron. Je mélange. Ok. Ca fonctionne.

15h08 – Comme je n’ai pas ma spatule coudée, je recouvre mes tartelettes de glace royale avec le pinceau.

15h09 - découper les bandelettes au couteau, je le sens pas. J’attrape mes ciseaux de cuisine. Et je découpe. La vache (ooops excusez-moi) elles vont être super épaisses ces bandelettes.

J’ai l’impression d’être une infirmière, en temps de guerre. Je dois être précise. Il me faut 16 bandelettes de 8,5 cm. J’ai tout juste assez de restes de pâtes utilisables pour découper des bandelettes droites  et je n’ai pas l’outil super cool que j’ai vu dans l’émission qui coupe plusieurs bandelettes de même largeur en même temps.

15h12 – mes tartelettes sont plus du genre à s’engueuler, les fesses posées sur le capot d’une voiture en buvant une Heineken au goulot.  Elles ne sont pas du style à converser en dégustant un thé chez Mariages frères ces quatre là.

15h15Je pose les premières bandelettes sur la première tartelette. Y’a un truc qui cloche. Les bandelettes ne veulent pas se souder avec le rebord de mes tartelettes. Je relis la recette. Zuuut, il fallait les dorer à l’oeuf et j’ai jeté le jaune d’oeuf de l’étape glaçage royale.

Je prends un nouvel oeuf. Je prélève le jaune d’oeuf, j’ajoute un peu d’eau pour diluer, je mélange avec mon pinceau et j’étale directement sur les premières bandelettes. Mon pinceau est large et, bien sûr, ça coule sur le glaçage, plus très classe royale. Je badigeonne les autres bandelettes avant de les poser sur mes tartes. Ce sont des rebelles ces tartes, les bandelettes et les rebords de tartes ont du mal à se coller. Ca doit venir du fait qu’il n’y a pas de gluten dans cette pâte.  Je pose les bandelettes, du mieux que je peux, vu leur carrure.

15h22 – Je les place 30 mn au réfrigératuer. Ca tombe bien, maintenant  il y a de la place.

15h47 – j’enfourne pour 40/ 45 mn. Comme j’ai fait des tartelettes au lieu d’une tarte, je surveillerai à partir de 30 mn de cuisson.

15h59 – ma fille vient me voir.

T’as vu tes tartelettes, y’a un liquide bizarre qui s’échappe.

Mince. C’est quoi ce truc? Ca doit être le beurre.

C’est le beurre. Y’en avais pas mal dans la recette de crème à l’amande. A moins qu’il ne vienne de la pâte feuilletée, ou des deux?

16h07 – mes tartelettes ne savent vraiment pas se tenir. De vrais charretières à l’allure de catcheuses dopées à la testostérone. Elles exultent des jets de crème d’amande qui gonfle. Ca bataille ferme dans mon four. Mais ça sent super bon dans ma cuisine.

16h22 –  Elles sont dorées, comme il le faut. Je les sors. Elles sont assez jolies finalement. D’après Mercotte il faudrait que je les laisse refroidir avant de les décercler. Certes, mais avec toute cette crème d’amande qui colle à ma feuille de papier cuisson…et puis j’ai envie de voir si le dessous est bien cuit.

J’en soulève une. Hop! Elle se démoule, et se libère comme un ange voletant dans le ciel de la chapelle Sixtine. Trop mignonne. Les bandelettes qui font conversation auraient besoin d’une petite liposuccion, mais je les aime bien mes tartelettes.

mes tartes conversation sans gluten le meilleur pâtissier de M6

16h23 – mon mari a super envie de les goûter, mais il faut les laisser refroidir.

16h25 – toujours pas refroidies. Tu m’étonnes, ça fait 3 mn qu’elles sont sorties du four.

16h27 – et si je les prenais en photos?

16h35 – photos prises

16h37- je goûte. Elles sont encore chaudes, je ne dis rien, mais c’est déjà super bon.

16h49 – moi -Tu veux goûter une tartelette? mon mari – Je peux? -moi – Oui, oui.

16h49 et 10 s – mon mari – mais c’est super bon! – moi – tu ne les trouve pas un peu rustiques? mon mari – tu rigoles, elle sont super bonnes. Capucine, viens goûter.

16h50 – moi – elles sont sans gluten. Mon mari – On dirait pas. C’est super bon – tu devrais la mettre sur ton blog.-  moi- bonne idée, mais tu crois que ça va intéresser quelqu’un? Lui – c’est vraiment super bon, ce serait dommage de ne pas partager!

16h56 – il n’y a plus de tartelettes. Elles n’ont presque pas eu le temps de refroidir…

C’est vrai, ça parait long, vu comme cela, mais la recette est simple et assez rapide. Lancez-vous!

_________________________________________________________________________

La prochaine fois

Je vais devoir réfléchir à des leçon de maintien pour mes tartelettes.

n°1 – acheter un cercle à tarte. La préparation sera plus rapide et moins minutieuse. La quantité de crème d’amande et de beurre sera mieux adaptée.

n°2 – acheter un rouleau à pâtisserie. Je pourrai étaler la pâte pour l’affiner. J’espère ne pas écraser le feuilletage.

n°3 – point de kitchenaid tu utiliseras. A la main tu feras ta crème d’amande. Ca devrait lui  permettre de savoir se tenir une fois dans le four.

_________________________________________________________________________

Vous aussi vous avez envie de faire la recette de la tarte conversation sans gluten du Meilleur pâtissier de M6? Cliquez ici, vous pourrez la télécharger et l’imprimer.

Si vous cherchez la recette de Mercotte avec de la farine de blé cliquez ici.

_________________________________________________________________________

Ca vous intéresse? 

Dans les jours qui viennent, je vais continuer ma série de pâtisseries de l’émission le meilleur pâtissier et m’attaquer à la recette de la charlotte aux fruits rouges de Mercotte de l’épisode n°2. 

Etes-vous tenté par cette version sans gluten? Dites-le moi!

_________________________________________________________________________

Des liens, plein de liens!

Téléchargez ma recette sans gluten de ma tarte conversation – clic ici

Site de l’émission de M6 clic ici

site de Mercotte – clic ici

site de la marque Schär – clic ici

Mes autres recettes de pâtisserie sans gluten de l’émission – le meilleur pâtissier de M6 – clic ici

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 réflexions au sujet de « La tarte conversation de Mercotte version « sans gluten » – Le Meilleur Pâtissier de M6 »

  1. hum!! ce que ça à l’air bon.
    Il y a un truc qui me chipote, a t’on le droit de consommer du sucre glace ? Il me semble avoir lu que non.

    • Concernant le sucre glace de la marque Caddy, je les ai contacté pour savoir si leur sucre glace contenait du gluten. Ils m’ont répondu que non. Tu peux jeter un coup d’oeil à mon billet, j’ai mis la copie de l’email de Caddy. Par contre, je n’ai pas demandé aux autres marques. Juste une précision: je n’ai aucun lien commercial, familial ou affectif avec cette marque :) voici le lien: http://www.missnogluten.com/le-sucre-glace-avec-gluten-ou-sans-gluten/517 . Bien sûr, si tu as la maladie coeliac avec un gros risque en cas de contact avec le gluten, il vaut mieux demander confirmation à ton médecin.

  2. quelle aventure c’est très drôle le pas à pas , en tout cas le résultat semble plus que positif, ah oui, tu n’es pas obligée de mettre de la farine dans la glace royale c’est facultatif !

    • Alors… Mercotte, je ne vais pas en épreuve carte blanche! Yes! Alors demain, je peux me lancer dans la réalisation des biscuits à la cuillère sans gluten pour faire la charlotte. Yeah!

Laisser un commentaire